Les solutions de Bpifrance pour vos besoins de financement à l’export

Bpifrance accompagne financièrement les PME et ETI à l’export, à travers plusieurs outils. Parmi ceux-ci figure notamment le « Prêt Développement Export ».

 

Ce prêt, qui permet de répondre aux besoins en fonds de roulement des entreprises, reste encore très méconnu. Seulement 31% des entreprises déclarent être au fait de ce dispositif.

Le prêt Export s’adresse aussi bien aux PME et ETI primo-exportatrices qu’à celles déjà présentes à l’étranger. Voici les caractéristiques de ce prêt, qui peut être un réel tremplin au développement international,

  • Prêt d’une durée de 7 ans,
  • Différé de remboursement de 2 ans,
  • Montant maximum alloué à l’entreprise fixé à 5 millions d’euros,
  • Financement des dépenses suivantes : investissements immatériels, investissements corporels à faible valeur de gage, opérations de croissance externe, augmentation du besoin en fonds de roulement.

En renfort au « Prêt Développement Export », Bpifrance a déployé un « Crédit Export » de petit montants. Il vise à favoriser les exportations en permettant aux PME de proposer des solutions de financement à leurs clients étrangers.

Concrètement, ce crédit, couvert par la Coface à 95%, prend deux formes,

  • Le crédit acheteur, directement octroyé par Bpifrance au client étranger de l’entreprise française exportatrice, compris entre 5 et 25 millions d’euros en prêteur seul et jusqu’à 75 millions en cofinancement.
  • Le crédit fournisseur, octroyé par l’exportateur à son client, puis racheté par Bpifrance à l’entreprise, compris entre 1 et 25 millions d’euros.

La PME alsacienne Mecatherm, fabricant de fours industriels pour la production de pain, a été la première entreprise à profiter du Crédit Export. Elle réalise aujourd’hui 85% de son chiffre d’affaires à l’export.

Ces aides s’imposent comme un levier, mais nécessitent d’être complétées par une formation professionnelle adéquate. Au-delà de l’aspect financier, l’export requiert en effet la maîtrise de compétences spécifiques (managériales, culturelles, techniques) qu’il faut véhiculer auprès des collaborateurs.

Pour cela, n’hésitez pas à consulter le portail France-international, qui dresse un état des lieux des offres de formation à l’export.

jeudi 29 décembre 2016