La simulation numérique, une opportunité de compétitivité

Sensibiliser les TPE/PME

Lancé en mars 2016, le programme Simseo se donne pour ambition de former les collaborateurs des PME et leurs dirigeants à la simulation numérique et au calcul haute-performance (HPC). Il répond à l’offre Initiative HPC-PME lancée par BpiFrance, l’Inria[1] et le Genci[2] entre 2010 et 2015, et proposée à plus d’une soixantaine de PME. Mais en quoi consistent concrètement ces techniques ?

Souvent familiers des grands groupes mais peu connus des dirigeants des PME, ces outils permettent d’analyser et d’étudier virtuellement un process et le comportement d’un sujet, selon différents scénarios d’étude. La simulation et le calcul intensif représentent donc un réel avantage pour les PME qui souhaitent accélérer leur phase de conception et de fabrication, maîtriser les risques, et optimiser les délais et les coûts de développement. Par exemple, le code de calcul SPH-Flow de la PME HydrOcéan, créée pour valoriser le travail du Laboratoire de mécanique des fluides de l’Ecole Centrale de Nantes, a permis de modéliser les écoulements complexes de fluides et les interactions entre les fluides et les structures. Le succès de ce mode de calcul s’est accompagné du développement de l’activité d’HydrOcéan et conduit à la vente de licences à des clients industriels.

Très utilisées dans certains domaines tels que l’aéronautique et le nucléaire, ces pratiques tendent à se développer dans d’autres secteurs mais font encore l’objet d’un manque de sensibilisation et de formation au sein des PME. « Les PME pensent que les technologies de simulation sont lourdes et qu’il faut être expert pour les utiliser. Or, aujourd’hui, il existe des dispositifs faciles à utiliser » selon Jocelyn Lanusse, responsable de la formation de Simseo.

Accompagner une centaine d’entreprises d’ici 2020

Les enjeux de sensibilisation, de formation et d’accompagnement étaient au cœur de la 12e édition du forum Teratec, qui se tenait à l’Ecole Polytechnique le 27 et 28 juin. L’objectif pour Simseo : former et accompagner une centaine d’entreprises d’ici 2020, en collaboration avec les fédérations et les syndicats professionnels. Les TPE, PME et ETI françaises du secteur de l’industrie (mécanique, manufacture…) et du BTP seront les premiers acteurs concernés par ce programme national, qui représente l’un des enjeux forts de la transition numérique.

Sources : 

[1] L’Institut national de recherche en informatique et en automatique

[2] Grand Équipement National de Calcul Intensif

mercredi 24 janvier 2018