L’IA, COMPAGNON DE ROUTE DES RH

Penser RH c’est agir en esprit libre, faire abstraction des aléas du quotidien pour considérer l’être humain à sa juste valeur. Du moins, en théorie. Car si toute action doit se baser sur l’examen attentif et minutieux de chaque individu, le manque de temps et de ressources limitent très souvent l’optimisation d’un bon management. Le responsable RH peut toutefois compter sur une nouvelle alliée : l’Intelligence Artificielle.

Une charge de travail en moins

Il ne s’agit pas pour l’IA de remplacer le RH, mais plutôt de l’aider à mener à bien ses objectifs par la prise en charge de tout ce qui pourrait l’éloigner de sa mission première : gérer l’humain. Le responsable RH pourra désormais compter sur les algorithmes de l’IA, recueillant en un minimum de temps l’analyse complète et précise de tout type de données qu’il aura suggéré auparavant à la machine :  moral des employés, absentéisme, temps de travail. L’application Jackson, créée en 2017 par le cabinet de conseil Daveo, propose par exemple d’automatiser certaines tâches administratives ou de répondre en direct aux collaborateurs via des chatbots. Tournée vers l’autonomie, l’assistance Amelia mise au point par IPsoft et Accenture en 2015 repose quant à elle sur trois fonctionnalités : « le traitement du langage naturel, la compréhension des documents et la recherche » (L’Usine Digitale). Le logiciel sera ainsi capable de traiter par lui-même une série d’actions programmée au préalable par les responsables RH.

Un assistant personnalisé pour mieux gérer l’humain 

C’est également une aide majeure en termes de recrutement, permettant d’analyser avec le plus de précision possible le profil de chaque candidat, son caractère, ses compétences, ses envies, ses émotions. Ainsi tenu au fait de ces informations, le responsable RH n’aura plus qu’à s’attarder sur les questions de fond, ayant davantage de temps à consacrer à l’humain. De nombreux logiciels de gestion et de recrutement, faciles à prendre en main, ont déjà su fait leur preuve et montrent un intérêt croissant des managers pour l’IA : The Predictive Index, Foederis, Vera … « L’humain est fait pour être créatif » disait Eric Adrian, Général Manager de UiPath France pour JDN, « et la robotisation lui redonne cet espace ! »

mardi 24 juillet 2018