#formpro : dialogue social à tous les niveaux

dia-soc 

 La réforme de la formation professionnelle porte en elle des objectifs de fluidification et d’amélioration de la qualité du dialogue social. Cette volonté d’un meilleur dialogue se vérifie à chaque « étage » de l’entreprise, depuis les instances représentatives salariales, la relation managériale, et jusqu’aux partenaires de la DRH.

Des relations nouvelles avec le Comité d’Entreprise

C’est une des habitudes de la vie en entreprise. Les consultations du Comité d’Entreprise contribuent au dialogue entre salariés et dirigeants en termes d’organisation du travail, de l’évolution économique de l’entreprise et de formation professionnelle. Ces temps forts du dialogue social au sein des entreprises ont été revalorisé : depuis le 1er janvier 2016, 2 consultations annuelles sont désormais recommandées, portant chacune sur des sujets spécifiques et complémentaires :

  • Un bilan sur l’exécution du plan de formation de l’année précédente et en cours : Au programme : un bilan des actions menées, un point sur le nombre de CPF mobilisés, et une réflexion sur l’adéquation entre le plan de formation et les actions effectivement menées.
  • Une consultation sur le plan de formation de l’année suivante : les représentants du personnel et les dirigeant(s) définissent ensemble les perspectives de formation à venir au sein de l’entreprise.

L’entretien professionnel comme nouvel outil de dialogue

            Nous vous en parlions il y a quelques semaines : l’entretien professionnel constitue un levier particulier de dialogue au sein de l’entreprise. Moment privilégié d’échange entre un salarié et son manager, la considération des entretiens professionnels ne doit pas s’arrêter à son seul caractère obligatoire. Ils permettent en réalité de formaliser l’avenir du collaborateur au sein de l’entreprise, en conciliant les besoins de développement de l’entreprise. Une vraie opportunité à saisir pour faire progresser l’entreprise.

Les OPCA comme nouveaux conseillers

             Avec la réforme de la formation professionnelle, le rôle des OPCA a lui aussi évolué. Les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés sont maintenant l’allié numéro un de l’entreprise dans la gestion de ses actions de formation. L’un de leurs objectifs est de conseiller concrètement sur les modalités pratiques du recours à la formation, les perspectives, les actions envisageables et les financements. Plus qu’une simple éventualité, se rapprocher de son OPCA pour recevoir des conseils sur la formation professionnelle est devenu essentiel pour une entreprise. N’hésitez pas à ouvrir le dialogue !

 

vendredi 20 mai 2016