Dix minutes pour une transformation numérique : diag-numerique.fr

Représentant 5,5% du PIB et 3,3% des emplois, le numérique bouleverse le cadre économique structurel français. Confronté à ce défi majeur, où en sont les PME et TPE françaises ?

Deux données essentielles :

  • 6 salariés sur 10 voient le numérique comme une source de progrès dans l’entreprise*
  • D’après Les Echos, deux dirigeants sur trois se disent « à l’aise » avec les outils numériques permettant de développer l’activité économique.

L’outil : la plateforme « diag-numerique.fr »

Face à ce constat, le Medef a lancé en septembre dernier une plateforme sur le web destinée à sensibiliser les chefs d’entreprise face à la mutation numérique. Son nom :  www.diag-numerique.fr. La finalité est donnée dès la page d’accueil : « prendre les décisions qui comptent dans une économie où le plus rapide s’impose et où les frontières disparaissent pour ouvrir, à tous, de nouveaux marchés. »

Souvent en déplacement, les chefs d’entreprise ont l’habitude de déléguer leurs questionnements opérationnels et structurels aux fonctions supports. Avec diag-numerique.fr, le Medef souhaite s’adresser de façon directe aux dirigeants, en leur faisant prendre conscience des opportunités que revêt la digitalisation.

Le site propose donc aux chefs d’entreprise d’établir leur diagnostic en 10 minutes seulement par le biais d’une cinquantaine de questions fermées à choix multiples. Relation-client, offres et partenaires, organisation interne, formation et compétences, évolution stratégique, … tous les sujets sont passés au crible de diag-numerique.fr afin de proposer une évaluation structurée et pertinente. De « Retardataire » à « Précurseur » en passant par « Suiveur » ou « Expérimentateur », le résultat du questionnaire permet ainsi aux entreprises de se positionner par rapport à leur maturité numérique et de voir dans quel(s) domaine(s) ils doivent se perfectionner ou sur quels points forts ils peuvent d’ores et déjà se reposer pour accélérer cette métamorphose stratégique.

La prescription : les bonnes pratiques, c’est automatique !

Et après ? Si le dirigeant s’aperçoit d’un défaut de maturité numérique dans son entreprise sur un sujet précis, le site lui propose des contenus adaptés. Sous forme de vidéos, d’articles ou de fiches, ces « bonnes pratiques » lui permettent d’activer les leviers stratégiques nécessaires à sa transformation numérique.

Savoir comment se transformer face aux enjeux technologiques, telle est donc l’ambition diag-numerique.fr. D’une façon plus large, cette initiative s’inscrit dans une stratégie nationale de sensibilisation des TPE/PME face à la digitalisation de la société et du monde du travail.

Missionné par les pouvoirs publics au début de l’année 2016, le Conseil National du Numérique a émis plusieurs préconisations pour les entreprises de moins de 250 salariés. Parmi elles, des ateliers ont été lancés pour améliorer le chiffre d’affaires des TPE/PME : aide financière régionale, chief digital officer mutualisé ou encore réseau d’ambassadeurs numériques sur l’ensemble du territoire.

La transition numérique est donc l’affaire de tous, mais seule une véritable prise de conscience des dirigeants peut faire bouger les choses.

 

*Étude « Les pratiques numériques des actifs en France 2016 », Eléas.

vendredi 4 novembre 2016