Saint Honoré Cleaning, un nettoyage respectueux de l’environnement

Revoir l'épisode TV


L'entreprise

Saint Honoré Cleaning est une PME du secteur de la propreté, spécialisée dans l’hôtellerie de luxe. Dès la création de l’entreprise, la transition verte a été considérée comme un axe de développement central. L’entreprise a fait évoluer les techniques de nettoyage en passant aux machines à vapeur sèche.

  • C.A. 2015 : 1,25 millions d’euros
  • Effectif : 70 collaborateurs,
  • Siège social : Paris,
  • Transition verte : nettoyage à vapeur sèche, Global Compact, palme verte.
Marine Billard
Présidente

« Nous sommes une petite structure et la transition verte est un moyen de nous démarquer des concurrents. »

Pourquoi avoir investi dans la transition verte ?

Pour moi, il est inconcevable aujourd’hui de créer une entreprise sans être dans la thématique verte. La stratégie est de savoir comment s’intégrer dans une démarche de développement durable en étant une entreprise de nettoyage, et comment se différencier de nos concurrents. Nous sommes une petite structure et la transition verte nous paraissait être un bon moyen de nous démarquer.

 

Comment avez-vous intégré le vert dans votre activité ?

Déjà, par notre propre organisation en interne. Ensuite, par nos techniques de nettoyage. C’est à dire que nous utilisons aujourd’hui une machine à vapeur sèche.

 

Quels furent les apports de la formation pour votre entreprise ?

La transition verte nous a par exemple permis de décrocher un marché. Nous avons été choisis pour ça, bien que notre technique était encore au stade de « test », le client nous a fait confiance. La formation a été très utile. Autant nous pouvions nous-même transmettre une stratégie en interne, mais il a été bénéfique de recourir à un intervenant extérieur pour familiariser les collaborateurs à la nouvelle technique de nettoyage. C’était une caution supplémentaire.

 

Quelles sont vos relations avec votre OPCA ?

Notre OPCA est Transport & Services. Nous avons créé un vrai lien avec eux. Dès la création de l’entreprise, il était important de mettre en place de la formation. C’est une façon de valoriser les équipes.

 

Un conseil sur la formation pour vos pairs ?

Le conseil que je donnerais aux entrepreneurs dans le cadre de la formation, c’est de ne pas hésiter une seconde. La formation est un plus pour les collaborateurs, c’est aussi un retour sur investissement, et les programmes sont intéressants. Il est aussi possible d’être force de proposition auprès de l’OPCA. Il faut y aller !

Laura Goron
Office Manager, Saint Honoré Cleaning

« Nous avons réussi à mettre en place la transition verte grâce à la formation. »

 

Comment avez-vous développé la transition verte en interne ?

Nous avons réussi à mettre en place la transition verte grâce à la formation. Nous avions la conviction que cette démarche était importante, et il était nécessaire de compléter cela par une formation sur le terrain, avec un consultant externe qui forme les équipes à l’usage de notre nouvelle technique de nettoyage. Les journées se découpaient entre théorie et pratique, afin que les collaborateurs puissent s’approprier leur nouvel outil.

 

Votre engagement est-il reconnu dans le secteur de la propreté ?

Notre fédération nous a remis la palme verte l’année dernière, suite à un travail que nous avons réalisé pendant un an sur l’établissement de la charte RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). La FEP nous a donc proposé de suivre une formation sur un an, avec diverses sociétés. Nous étions en groupe, sur des journées entières ou demi-journées pour contextualiser notre charte RSE. Ensuite nous étions en suivi individualisé. Cet accompagnement nous a permis de communiquer notre démarche RSE auprès de nos clients.

 

En quoi consiste le programme « Global Compact » ?

Le Global Compact a été créé par l’ONU en 2009. C’est un programme qui permet à des entreprises de s’impliquer dans la protection des Hommes et de la terre. Nous nous sommes inscrits parce que c’est une reconnaissance mondiale, et c’est un moyen d’aller vers plus de transition verte et de formation pour nos équipes. Nous devons présenter des résultats concrets chaque année, ce qui nous force à toujours innover.

 

Alexandra Delin
Femme de chambre, Saint Honoré Cleaning

« La formation m’a apporté plus de professionnalisme, et m’a permis de développer mes compétences techniques. »

 

Quelles formations avez-vous suivies ?

A mon arrivée chez Saint Honoré Cleaning, j’ai d’abord suivi une formation avec un valet de chambre pendant trois jours. Cette phase d’observation m’a permis d’intégrer les bases, mais je ne maîtrisais pas encore la technique, d’où l’intérêt d’avoir suivi une formation au nettoyage par vapeur. La formation a commencé le matin par de la théorie. Nous avons pu poser des questions et participer à la formation, ce qui la rendait plus active. Une fois cette partie terminée, nous avons pu mettre cet apprentissage en pratique dans les chambres.

 

Que vous ont-elle apporté ?

Quand j’ai commencé à mon poste, je ne travaillais pas avec la même technique. Le fait d’être passée au nettoyage à la machine à vapeur m’a permis de gagner beaucoup de temps. La formation m’a apporté plus de professionnalisme, et m’a permis de développer mes compétences techniques.

 

Avez-vous prévu de participer à de nouvelles formations cette année ?

J’ai comme projet de devenir gouvernante, je souhaiterais suivre une formation à ce sujet. J’ai donc demandé à la direction ce qui était faisable. Deux écoles m’ont été présentées, je dois maintenant faire mon choix. J’aimerais aussi suivre une seconde formation en anglais.

Partager :