10.06.2015

S’adapter aux évolutions de son métier

Anticiper les (r)évolutions techniques

On s’en parle

S’adapter, c’est une priorité du système. Et la vôtre ?

l’adaptation aux évolutions technologiques figure au premier rang des priorités de la formation professionnelle « nouvelle formule »

si votre poste est « menacé » par ces évolutions, l’abondement (le financement supplémentaire) de votre CPF est même prioritaire.

les métiers sur lesquels la modernité n’a aucune influence se comptent sur les doigts de la main d’un artisan à l’ancienne ! Et même lui devra se mettre à jour pour sa gestion, ses commandes ou la commercialisation de sa production.

gagner en volume d’archivage, en précision de l’analyse ou en volume d’informations traitées : la numérisation touche toutes les activités

rattraper ces évolutions technologiques, les suivre régulièrement ou les devancer, nous n’avons que le choix de nous y mettre !

On agit

en consultant votre compte personnel, parcourez la liste des formations éligibles, notamment dans votre branche.

cette liste est –elle aussi !-régulièrement mise à jour : revenez la consulter !

sollicitez les RH ou la maîtrise de votre entreprise

Il présente ce dossier à un jury.

Le jury peut valider tout ou partie du dossier. Dans ce deuxième cas, des conseils et des prescriptions sont proposées au candidat pour qu’il obtienne ultérieurement la totalité du diplôme.

La VAE s’applique en principe à l’ensemble des titres et diplômes à vocation professionnelle ainsi qu’aux certificats de qualification.par leur intermédiaire ou celui du site

Partager :