Recycler, le premier pas vers la transition verte de votre PME

La transition verte est un processus de long terme au sein d’une entreprise, qu’il faut appréhender étape par étape. L’une des premières peut consister à mettre en place une politique de tri au sein de l’entreprise. En mars 2016, un décret définissant les bases règlementaires permettant la mise en œuvre du tri des déchets à la source en entreprise a été publié. Si les seuls gros producteurs de déchets ont désormais l’obligation d’organiser la collecte pour cinq types de déchets (papier, plastiques, verre, bois, métaux), l’ensemble des producteurs et détenteurs de déchets de papiers de bureau sont progressivement soumis à l’obligation de trier le papier. Par papiers de bureau, le texte vise notamment les papiers à usage graphique, les publications de presse, les enveloppes et pochettes postales, ou encore les livres.

Cette règlementation a des conséquences sur l’organisation de l’entreprise, et pour éviter le surcoût, les PME « pourraient se regrouper pour mutualiser la collecte avec un même prestataire et la massification pourrait coûter moins cher », explique Jean-Charles Caudron, chargé des questions de recyclage à l’Ademe.
A côté des questions réglementaires, il est important de sensibiliser les collaborateurs à l’utilité du recyclage. Certaines initiatives ont vu le jour,

– L’offre TriOBuro (Les joyeux recycleurs), qui résulte d’une démarche commune des éco-organismes Corepile, Ecologic, Récylum, Screlec et Valdelia, simplifie la gestion des déchets pour les PME. Ils accompagnent le développement d’une offre de collecte multi-déchets adaptée aux besoins des flux diffus des activités de bureau. Ce projet a pour objectif de recycler une quantité plus significative de déchets d’activités de bureau, de réduire l’impact environnemental de la collecte de ces flux et de favoriser la création d’emplois locaux,

– L’initiative Recy’go, de La Poste, une solution de collecte et de recyclage, destinée aux entreprises : destruction hors site, désarchivage, prise en charge des cartons… Recy’go garantit aux entreprises la confidentialité de leurs papiers, et leur permet de valoriser à l’externe une politique éco-responsable.

 

« Aujourd’hui, 60 % des papiers de bureau ne sont pas recyclés. Cela représente 650 000 tonnes qui seront brûlées ou mises en décharge alors même que les papetiers recycleurs français ont besoin de ces papiers pour fabriquer des papiers graphiques et des cartons d’emballage. Le papier le moins recyclé est celui des TPE et des PME car la collecte diffuse de ces petits flux s’avère complexe ». Sophie Hertling, directrice de l’unité d’affaires recyclage et réemploi de La Poste.

 

Dirigeants de PME, prenez le pas sur le règlementaire et sensibilisez vos collaborateurs aux enjeux du recyclage dès aujourd’hui !

Partager :