L’évolution des métiers face au numérique

Le marketing digital est une catégorie de métiers de plus en plus présente en entreprise. Il désigne « l’ensemble des techniques et compétences marketing utilisées sur les supports et canaux digitaux ». Le marketing digital permet d’optimiser la conquête client, le développement de la notoriété, et la promotion des produits.

Différents métiers se regroupent sous la houlette du marketing digital, depuis la gestion de la data jusqu’à la production de contenu. Le digital impacte l’ensemble des fonctions d’une organisation.

Dans le cadre de la numérisation des entreprises, de nombreux métiers, notamment dans le domaine du marketing et de la communication, sont amenés à prendre de l’ampleur : Data scientist, Chef de projet web mobile, Chef de projet e-crm, Responsable de la stratégie mobile, Directeur emarketing, Chargé de communication web et digital brand manager, Consultant web analytique, Animateur de communauté interne/externe, Consultant e-reputation, Chef de projet technique web…

Différents outils sont à votre disposition pour former vos collaborateurs à ces nouvelles fonctions. 56% des entreprises déclarent délivrer une formation « on the job », via le mentoring. 51% utilisent le séminaire de formation, suivi de près par les MOOCs, la formation continue longue, puis les salons.

Sandrine Rol, responsable du service Formation et Mentorat de la CCI de Paris Île-de-France, explique : « les apports du numérique en terme de chiffre d’affaires sont connus et commencent à être bien pris en considération. Aujourd’hui, disposer d’un site internet, être présent sur les réseaux sociaux, se traduit par une visibilité accrue, et peut donc induire une augmentation du chiffre d’affaires. Mais il faut que les chefs d’entreprise soient conscients des risques et apprennent à les maitriser (sécurité, notoriété, image sur le web, etc). Il faut également qu’ils abordent la transition numérique de leur entreprise comme un tout, ne pas (plus) la réduire au e-marketing ou au e-commerce”.

Zoom sur un métier en plein boom : le Chief Digital Officer (CDO)

La transition digitale a rendu indispensable le recrutement ou la formation de réels « talents numériques » dépassant la stricte fonction marketing. Le Chief Digital Officer en est un exemple, puisqu’il doit posséder une vision stratégique de l’organisation de l’entreprise : il est en charge de la transformation digitale, il combat la résistance au changement et se voit allouer une équipe, des ressources et une autorité. Les rôles de CDO doivent être incarnés en premier lieu par les dirigeants, surtout dans les PME.

Finalement, la transition numérique implique la mutation de l’entreprise dans son cœur et invite à repenser l’organisation au-delà des outils : aplanir la hiérarchie, favoriser le travail par projet, libérer la créativité des collaborateurs…

Partager :