1.09.2015

L’autonomie du salarié

Acteur de ma formation. Et scénariste.

On s’en parle

Vos droits à la formation sont désormais crédités sur votre CPF, compte personnel de formation. Personnel ! C’est clair, non ?

Votre compte est automatiquement crédité de 24 h de formation par an (pour un salarié à temps plein) jusqu’au seuil des 120 heures, puis 12 h par an pour atteindre le plafond du CPF porté à 150 h.
Vos droits acquis au titre du DIF sont transférés sur ce compte.

à la compétitivité des entreprises,
à sécuriser les transitions professionnelles des salariés,
à accompagner les mobilités internes ou externes.

… ou s’il est menacé par les évolutions technologiques ou économiques, si vous êtes à temps partiel, alors vous êtes prioritaire !

On agit

consultez le site moncompteformation.gouv.fr

… choisissant parmi une liste de formations éligibles, disponible moncompteformation.gouv.fr.

Vous serez l’acteur, mais il faut commencer par être le scénariste ! Quant au producteur, ce sera l’entreprise, via votre CPF. Et les producteurs associés ? L’OPCA, L’Etat, les Conseils régionaux, la CNAV, et l’Agefiph, et même vous directement, abondent le CPF en heures complémentaires si cela est nécessaire pour une formation éligible.

Mieux vous le préparerez, mieux vous pourrez convaincre l’entreprise de l’intérêt de votre projet personnel de formation.

On y gagne !

si votre projet n’empiète ni sur le temps, ni sur le lieu de travail,
s’il s’agit d’acquérir des qualifications répertoriées dans le « socle de connaissances et de compétences professionnelles ».

si une formation vous est accessible, c’est qu’elle est potentiellement bénéfique pour l’entreprise. Et vice-versa !

Partager :