8.04.2016

Le Blended Learning, futur de la formation ?

Le blended learning est un mode de formation novateur qui garantit à l’entreprise flexibilité et efficacité à moindre coût. Une véritable philosophie qui peut contribuer à dessiner le futur de la formation.

            To blend : action de mélanger, de mixer, afin de tirer le meilleur profit d’un assemblage de deux éléments distincts. Cette définition « maison » ne concerne pas la cuisine, mais bien la formation. Le « blended learning » ou formation mixte, désigne le fait d’alterner au sein d’une formation des sessions de présence physique sur un lieu de formation (présentiel), et des sessions de formation à distance via un module numérique (distanciel).    

            Les avantages du blended learning sont nombreux. Ce type de formation permet d’étaler la formation dans le temps pour une meilleure efficacité et une meilleure disponibilité de ceux qui se forment. Surtout, cela permet de réduire le temps de mobilisation du salarié sur un lieu de formation et donc de limiter son absence dans l’entreprise, levant ainsi un frein important à la généralisation des formations au sein d’une structure. De fait, les formations en blended learning sont moins couteuses et plus ludiques : les phases de présentiel sont conçues comme des moments d’échanges avec les formateurs, de mise en pratique des enseignements reçus pendant le distanciel. Ces deux moments de formation se complète mutuellement, et le temps y est donc parfaitement rentabilisé.

            Le blended learning est porteur d’évidents bénéfices pour l’entreprise. Selon Bénédicte Bailleul, directrice générale de FuturSkill, la branche « formation » du groupe Manpower, « 100% des grands dispositifs de formation qui nous sont demandés, le sont en blended learning ». Selon elle, ces parcours de formation permettent de s’adapter au mieux aux besoins particuliers de chaque entreprise. Plus qu’une simple méthode de formation, le blended learning constitue donc une philosophie aujourd’hui largement répandue, que les entreprises doivent continuer de s’approprier pour continuer d’évoluer.

https://www.youtube.com/watch?v=n9whhqa5wkM

            Le blended learning est en réalité la cause aussi bien que la conséquence de la transformation digitale des entreprises. La naissance de nouveaux formats d’apprentissage innovants (Mooc, e-learning, serious game…) permet de penser la formation sous des angles novateurs et originaux. En s’affranchissant des méthodes de formation traditionnelle, l’entreprise gagne ainsi en flexibilité, en efficacité et en rentabilité. Surtout, elles peuvent maintenant œuvrer pour la diversification des méthodes d’apprentissage, comme autant de cordes à son arc de formation.

            En définitive, le blended learning tend à confirmer l’assertion générale qui valorise l’innovation comme levier de croissance pour l’entreprise. Le numérique a déjà largement reconfiguré la vie d’entreprise, et le changement est appelé à s’accentuer. Dans ce contexte d’évolution permanente, valoriser le blended learning au sein des parcours formation permet d’attester d’une compréhension des enjeux soulevés, ainsi que d’une flexibilité essentielle à la bonne marche de l’entreprise. Une bonne façon de réussir sa propre révolution numérique.

Partager :