15.06.2015

La nécessité de la réforme

On s’en parle

Comme le microprocesseur ou la cassette vidéo, le système encadrant la formation professionnelle datait de 1971…

inutile de dresser la liste des changements technologiques et des inventions intervenus depuis lors !

les process de production, les savoir-faire, les conditions de travail ont considérablement évolué.

défavorable aux entreprises de moins de 10 salariés et à leurs salariés !

défavorable aux ouvriers par rapport aux cadres

difficile d’accès aux chômeurs ou au plus de 45 ans, par exemple…

On agit

chaque salarié dispose de son compte personnel de formation, tout au long de sa vie professionnelle

un seul interlocuteur, un seul guichet et une seule contribution pour l’entreprise

l’entreprise dispose de la liberté d’investir dans la formation

le salarié dispose de ses crédits formation et peut solliciter l’abondement de son entreprise, de la branche professionnelle dont dépond son entreprise, de la région où il vit … pour faire aboutir son projet

On y gagne !

qu’il s’agisse de se mettre à niveau ou d’avoir un savoir-faire d’avance. Ça méritait au moins un système moderne !

compétitives

performantes

connectées aux demandes et aux besoins du marché de l’emploi.

Partager :