20.10.2017

La FEST : un retour à la transmission au sein de l’entreprise

Avec les départs en retraite des baby-boomers , les difficultés de recrutement , les TPE-PME doivent repenser leur modèle de formation.Depuis plusieurs décennies, elle est généralement confiée à des organismes extérieurs à l’entreprise.

Une autre formation

La formation en situation de travail (FEST) revient à ramener la transmission du savoir , la gestion de compétences à l’intérieur de l’entreprise.

Une expérimentation nationale réunissant la DGEFP, le COPANEF, le FPSPP, le CNEFOP en liaison avec certains OPCA a lieu depuis deux ans pour formaliser les procédures réglementaires de la FEST : «Q uelle que soit l’activité de production de ces entreprises, — BTP, propreté, espaces verts — il nous semblait intéressant que l’expérimentation s’appuie sur le référentiel CléA, et que nos salariés, après deux ans en entreprise d’insertion, puissent faire valoir ces compétences de base dans la suite de leur parcours », explique Muriel Pibouleau, chargée de la professionnalisation à la Fédération des entreprises d’insertion.

Comment ça marche ?

On peut déjà tracer six règles principales ,

● Le travail est formateur à condition que l’apprenant dispose de temps et d’un droit à l’erreur,

● L’ apprenant a des devoirs : proactif, il doit prendre du recul sur son travail et y réfléchir,

● L’ entreprise encourage le processus d’apprentissage : aménagement des horaires, pas de pression sur la production…,

● L’ entreprise détermine qui peut former le mieux et mettre à disposition de l’apprenant la ou les personne(s),

● Le parcours FEST doit être traçable à l’aide d’outils développés notamment lors de cette formation contre l’illetrisme ,

● Le parcours FEST fait l’objet d’un contrat avec objectifs pédagogiques et moyens mis en oeuvre.

 

Quand on sait que 69% des salariés pensent que c’est sur leur lieu de travail que la formation est la plus efficace , la FEST devient un outil performatif de tout premier ordre.

Il reste des secteurs où la FEST sera plus difficile à mettre en place, comme dans les BTP à cause des délais, des cadences.

Partager :