4.12.2017

L’évolution des trajectoires professionnelles

D’ici 20 ans, la moitié des métiers que nous exercerons n’existent pas encore… Le marché du travail est en pleine mutation. Selon un sondage AEF en février 2017, 38% des salariés ont déjà vécu une mobilité professionnelle, qu’elle soit interne, externe ou géographique. Et 64% des Français considèrent que leur carrière sera marquée par au moins trois changements de métiers. Toutefois, la mobilité reste un acte perçu comme difficile. Changer de secteur d’activité, ou de métier, implique un transfert de compétences vers un autre domaine. Les « soft skills » jouent alors un rôle important dans l’employabilité des candidats.

Aujourd’hui, les salariés disposent d’outils pour préparer ce changement, et réaliser leur mobilité professionnelle (interne ou externe) dans les meilleures conditions : validation des acquis, compte personnel de formation, conseil en évolution professionnelle… Toutefois, il faut renforcer l’accompagnement des salariés. Qu’il s’agisse de mobilité interne ou externe, la formation est au cœur des mutations. Dirigeants de PME, sensibilisez vos équipes à la formation, et assurez leur montée en compétences !

Partager :