15.09.2017

Quelle évolution du bilan de compétences pour le COPANEF ?

Le dernier rapport dédié aux évolutions du bilan de compétences du Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (COPANEF) est sorti en juin 2017. À la tête du groupe de travail qui a rendu ce rapport, Djamal Teskouk, ancien Président du FPSPP, part d’un constat : « Le bilan de compétences est un dispositif créé il y a trente ans, et aujourd’hui, il souffre d’une ambiguïté. Il est trop souvent perçu comme un outil de changement de carrière alors qu’il s’agit d’un dispositif de projection professionnelle qui doit permettre à ses bénéficiaires de faire leurs propres choix ».

Le COPANEF a monté un groupe de travail pour résoudre cette ambiguïté, préconisant la création d’un cahier des charges national structuré en quatre axes de réflexion :

– Une redéfinition du bilan de compétences : sa finalité, ses objectifs, ses contenus, son organisation et ses livrables,
– Une articulation de son cadre d’intervention avec celui du Conseil en évolution professionnelle (CEP),
– La construction d’un référentiel « qualité » pour faciliter les démarches administratives,
– La mise en place d’un nouveau modèle économique, avec un forfait en euros et en nombre d’heures (de 16 à 24 heures). L’hypothèse de différents forfaits a été avancée pour diversifier les modes d’intervention et personnaliser l’organisation du bilan de compétences. Mais aussi pour garantir un juste coût pour les bénéficiaires et ainsi réguler les prestataires délivrant des bilans de compétences.

La prochaine étape ? Un groupe de travail « technique » pris en charge par le Fonds Paritaire de Sécuritsation des Parcours Professionnels (FPSPP) sera mis en place, avec la participation des Fongecif et des Opacif. Ces propositions pratiques feront du bilan de compétences le véritable outil de projection professionnelle au service des actifs pour améliorer leur parcours professionnel.

Partager :