Réforme 2018

Le document d’orientation pour la #formpro transmis aux partenaires sociaux
Share

Le 15 novembre dernier, les partenaires ont reçu de la part du ministère du travail un document d’orientation qui leur a servi de socle décisionnel pour s’engager dans une négociation. La négociation ayant été acceptée par ces derniers, la première séance s’est ouverte le 24 novembre.

Faciliter l’entrée de la France dans l’économie de la connaissance, investir massivement dans la formation et les compétences, protéger les plus vulnérables, vaincre le chômage de masse et offrir à chaque actif la capacité de construire son parcours professionnel sont les enjeux sous-jacents de cette réforme.

Dans ce document, le ministère du travail propose aux partenaires d’organiser leurs séances de travail autour de cinq thématiques :

  • Créer une liberté professionnelle pour les salariés par un compte personnel de formation facile d’accès, opérationnel et documenté,
  • Organiser un effort de formation des demandeurs d’emplois pour vaincre le chômage,
  • Favoriser l’investissement des entreprises dans les compétences des salariés,
  • Refonder le système de formation en alternance sur les besoins des entreprises et les attentes des jeunes,
  • Développer la régulation du système de formation professionnelle par la qualité et renforcer l’accompagnement des actifs.

Les partenaires ont néanmoins proposé de remodeler les thématiques autour de
cinq blocs qu’ils traiteront chacun en deux séances :

  • Droit et accompagnement,
  • Alternance et entreprise,
  • Certification, qualité, évaluation,
  • Gestion des parcours professionnels et expression des besoins,
  • Gouvernance, Financement et transition.

 

A l’intérieur de ces blocs thématiques, les partenaires discuteront de sujets tels que l’accompagnement de chaque individu dans la sécurisation de son parcours professionnel, l’unité de compte du CPF,  le droit à la reconversion professionnelle, un système de formation dynamique en phase avec les besoins en emplois, , la qualité de la formation, la contribution demandée aux partenaires sociaux pour la formation des demandeurs d’emploi ou encore la priorité à donner aux besoins des entreprises pour l’alternance.

L’objectif de ces rencontres est de parvenir à un accord national pour le 16 février 2018.

Réforme 2018, concertation apprentissage
Réforme 2018, doctrine
Partager :