25.09.2015

Développez vos compétences

Mettre ses compétences à l’heure… ou gagner un temps d’avance

On s’en parle

L’adaptation, ou comment coller à la roue du métier !

Un métier qui change -ou qui va changer-, un poste de travail qui a évolué -ou ça ne saurait tarder-, des machines ou des process obsolètes…

Les formations « d’adaptation » ont vocation à mettre vos connaissances et vos compétences au niveau requis par l’évolution de votre métier ou de votre outil

Un nouveau métier, de nouvelles qualifications, de nouveaux process plus compétitifs

L’accès à de nouvelles responsabilités et la nécessaire acquisition de compétences nouvelles

L’accompagnement de votre mobilité professionnelle, en interne comme à l’externe

On agit

La reconnaissance du métier : les branches professionnelles contribuent à en définir la liste

La compétitivité : celle de chacun, qui peut progresser dans son métier comme en découvrir un nouveau ; celle que l’entreprise va s’attacher à maintenir grâce à la qualification de ses salariés

Le réalisme : elles sont adaptées aux réalités du marché du travail

Leur liste est sur www.moncompteformation.gouv.fr

• la communication en français ;

• l’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique ;

• l’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique ;

• l’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe ;

• l’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel ;

• la capacité d’apprendre à apprendre tout au long de la vie ;

• la maîtrise des gestes et postures et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

Investissez dans leur formation, établissez votre plan. Vous pouvez penser « collectif » et penser moyen comme long terme.

Votre branche professionnelle a contribué à la liste des formations éligibles au CPF. Vous le pouvez aussi, via votre branche.

On y gagne !

on raccourcit le chemin entre la volonté de (se) former et la formation !

celui d’une compétitivité durable.

Partager :