8.09.2015

Développer les compétences des salariés

Grandir dans son métier… ou avec lui

On s’en parle

Suivre, accompagner, devancer les évolutions du métier, c’est vital

Même les métiers les plus traditionnels bénéficient des formations, généralement au bénéfice de la précision, de la régularité de fabrication ou de la traçabilité des composants.

Certains métiers changent ou vont changer parce que la demande, la concurrence ou les nouvelles normes rendent obsolètes les outils ou les process.

Certains d’entre nous changeront même 1, 2 ou 5 fois de métier au cours de leur vie professionnelle.

Formation, forcément

  • pour s’adapter, ajuster les compétences de l’entreprise au niveau requis par l’évolution du métier ou de la machine
  • pour acquérir (et permettre d’acquérir) un nouveau métier ou de nouvelles qualifications
  • pour accompagner la mobilité interne (changement de poste ou d’affectation) comme externe (départ, nouveau métier…)

On agit

Votre formation initiale vous semble bien maigre ou dépassée ?

Connaissances de base, savoirs essentiels sont les contenus de formations encouragées par le nouveau système…

… ainsi que la mise à niveau de compétences menacées par les évolutions technologiques ou économiques.

Vous serez prioritaire et bénéficierez d’abondements.

Vous souhaitez être plus pointu(e), élargir vos compétences ou vos responsabilités ?

Progresser dans votre métier : excellence, performance sont des terrains communs à l’entreprise et à votre démarche de perfectionnement.

On y gagne !

L’entreprise investit dans les compétences de ses salariés et leur compétitivité.

Son plan de formation doit couvrir leurs besoins, de la mise à niveau au perfectionnement.

C’est plus simple, c’est plus lisible pour tout le monde :

  • l’employé dispose de son compte personnel dont il choisit l’utilisation. L’entreprise choisit d’encourager et d’abonder les formations qu’elle juge les plus utiles et bénéfiques à moyen et long terme,
  • la collectivité (de la branche aux organismes sociaux) établit la liste des formations qui seront soutenues, notamment au regard de leur « employabilité ».
Partager :