Cèdre, l’entreprise adaptée au service de la RSE

Revoir l'épisode TV


L'entreprise

Cèdre est une PME francilienne proposant des solutions autour du recyclage et de la valorisation des déchets. Entreprise adaptée embauchant 80% de collaborateurs en situation de handicap, Cèdre accorde une importance particulière à la RSE.

  • C.A. 2015 : 5,2 millions d’euros,
  • Effectif : 116 collaborateurs,
  • Siège social : Argenteuil, Île-de-France,
  • Transition verte : politique RSE, éco-gestes, éco-conduite.
Benoît Dufour
Directeur général

« Les collaborateurs formés sont valorisés et rendent cet investissement bien plus fort. La formation, c’est du gagnant-gagnant. »

Comment sensibilisez-vous vos clients au recyclage ?

Une entreprise adaptée a la particularité d’employer 80% de travailleurs handicapés. Notre stratégie est de toujours proposer de nouveaux services à nos clients. L’année dernière, nous avions beaucoup de questions sur le recyclage du mobilier de bureau. Nous essayons d’aller chercher toutes les matières recyclables. Chacun de nos clients est sensibilisé à notre méthode de recyclage. Nous avons un programme pour leur expliquer les enjeux de la valorisation de leurs déchets.

 

Vos collaborateurs sont-ils aussi sensibilisés ?

Nous avons décidé, l’année dernière, de former l’ensemble des collaborateurs aux notions de développement durable et de RSE, avec l’aide de la société « Riposte verte ». Les salons sont un excellent moyen de nous retrouver face aux donneurs d’ordre. Cela permet d’aller au-delà de notre métier. Nous souhaitons promouvoir les éco-gestes.

Et vous, vous formez-vous ?  

Je fais partie d’un groupe de dirigeants qui s’appelle le MEVO (Mouvement des Entreprises du Val d’Oise). Nous avons régulièrement des formations sur les nouvelles législations, qui évoluent souvent. Cela permet beaucoup d’échanges entre dirigeants, sur les bonnes pratiques. Nous apprenons beaucoup au contact de l’autre.

 

Quels sont les apports de la formation professionnelle ?

« La formation, c’est du gagnant-gagnant. »

La formation n’est pas forcément un coût financier, il suffit de se rapprocher de son OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé), et cela apporte une grande richesse. Les collaborateurs formés sont valorisés et rendent cet investissement bien plus fort. La formation, c’est du gagnant-gagnant.

Claire Vigneron Brunel
Directrice des Ressources Humaines

« Le principe de l’alternance est très bénéfique. Il permet à l’entreprise d’avoir des approches novatrices sur certains sujets. »

Quelles sont vos relations avec votre OPCA ?  

Nous leurs présentons nos besoins, et ils reviennent vers nous avec une proposition de financement. Au niveau des organismes, beaucoup sont désormais regroupés sur un portail dédié.

 

Quel a été l’impact de la réforme de la formation professionnelle ?  

Les salariés commencent à utiliser leur CPF. Un de nos collaborateurs a récemment mobilisé son CPF pour suivre une formation d’une semaine à la conduite d’engins de manutention.

 

Que pensez-vous du format de l’alternance ?

Le principe de l’alternance est très bénéfique. Il permet à l’entreprise d’avoir des jeunes et donc des approches novatrices sur certains sujets. Pour les étudiants, c’est très formateur. C’est une expérience professionnelle très valorisante. Nous avons actuellement quatre alternants au sein de l’entreprise.

 

Pourquoi investir dans la formation professionnelle ?   

La formation professionnelle est très importante. Pour moi, elle permet l’acquisition et la diversification des compétences, au service du développement de l’entreprise.

 

Fabrice Rieux
Chauffeur ouvrier polyvalent

« Nous sommes beaucoup de sourds chez Cèdre. Nous conduisons aujourd’hui des véhicules légers mais nous souhaiterions passer notre permis poids lourds. »

En tant que conducteur, avez-vous suivi des formations ?

J’ai été formé à l’éco-conduite. Cela m’a permis d’avoir une conduite plus économique. On nous expliquait comment consommer moins d’essence. Un formateur est venu sur place pour nous apprendre les techniques de freinage et d’accélération. Cela m’a permis de me rendre compte que le rythme que j’avais était trop brutal.

 

Qu’avez-vous retiré de cette formation à l’éco-conduite ?

En tant que chauffeur, les formations nous permettent de conduire en sécurité et de faire attention. Ce sont des formations en plusieurs étapes afin de mieux intégrer les connaissances. Tout ce que j’ai appris pour économiser de l’essence, je l’utilise également dans ma vie de tous les jours, avec mon véhicule personnel. La formation m’a permis d’économiser.

 

Avez-vous des projets de formation pour les mois à venir ?

Nous sommes beaucoup de sourds chez Cèdre. Nous conduisons aujourd’hui des véhicules légers mais nous souhaiterions passer notre permis poids lourd. Nous recherchons donc des formations à ce sujet.

Partager :