Andrésy Confitures régale le monde

Revoir l'épisode TV


L'entreprise

Andrésy Confitures est un groupe familial créé en 1962. Il est installé dans les Yvelines et est spécialisé dans la confection et la commercialisation de confitures haut-de-gamme.

  • C.A 2015 : 17,2 millions d’euros,
  • Effectif : environ 60 employés,
  • Siège social : Maurecourt, Yvelines,
  • Zone d’export : Europe principalement, Japon, Émirat Arabes Unis.
Laure Cassan
Directrice générale

« La formation professionnelle est source de progrès et d’échanges dans l’entreprise. »

Quelle est votre perception de la formation ?

La formation auprès d’experts est extrêmement bénéfique. Elle permet aux collaborateurs de maîtriser des techniques qui feront que l’entreprise sera plus performante. Nous allons plus vite en allant en formation, en partageant les nouvelles techniques en interne. Ça a toujours été source de performance et de motivation dans l’entreprise.

 

Quelle place la formation occupe-t-elle dans votre stratégie d’entreprise ?

« Le monde évolue, il faut toujours se tenir au courant. »

La formation professionnelle est essentielle.  Le monde évolue, il faut toujours se tenir au courant. La formation est aussi source de progrès puisqu’elle permet aux collaborateurs de se remettre à niveau, d’acquérir de nouvelles techniques, ou de consolider leurs acquis. Ce qui est encore plus important pour moi, c’est que la formation est source d’échanges. Il y a d’abord des échanges lors des formations externes, avec des personnes qui ont les mêmes problématiques, mais aussi des échanges en interne, c’est motivant d’avoir des projets et de savoir que l’on peut apporter quelque chose.

 

Vers qui vous tournez-vous pour trouver les formations adéquates ?

Nous recevons régulièrement des organismes spécialisés dans les démarches de formation, ou qui relaient les aides de l’État pour aller vers l’export. Tous les ans, nous avons un entretien avec Bpifrance, avec les Chambres de Commerce régionales et nationales, au cours duquel nous discutons de nos besoins. Ils nous conseillent sur les actions à mener, nous informent sur les formations ou missions déclenchées. Cela nous permet de bénéficier de formations dédiées à notre stratégie.

 

Comment financez-vous ces formations ?

Pour financer nos formations, il existe différentes techniques. Déjà, les OPCA ont des plans de formation pré-financés dans lesquels nous pouvons puiser à volonté. Ensuite, il existe un budget formation. Il faut donc solliciter son OPCA pour savoir comment financer ces formations. Enfin, on pense très peu aux organismes auxquels nous sommes tous adhérents : syndicats de branche, groupements d’entreprises, qui très souvent proposent des formations gratuites, ou moins chères.

Meriem Ghezal
Chargée du développement export - Europe

« J’ai eu l’opportunité de participer à une formation sur la négociation internationale, organisée par la CCI. »

Pouvez-vous présenter votre parcours et vos fonctions chez Andrésy Confitures ?

J’ai commencé par une licence en langues étrangères appliquées, que j’ai complétée par une maîtrise en « Métiers du commerce international », effectuée dans le cadre d’un programme Erasmus en Angleterre. J’ai terminé mes études par un Master en Management des projets internationaux (stratégie de développement, management interculturel). 

Chez Andrésy Confitures, je suis chargée du développement à l’export de la zone Europe. Mon poste se divise en deux parties. Une partie orientée stratégie, qui consiste à identifier les nouveaux marchés et partenaires, une seconde partie qui consiste à consolider les partenariats existants.

 

Avez-vous bénéficié de formations ?

 J’ai eu l’opportunité de participer à une formation sur la négociation internationale, organisée par la CCI. Cette formation a duré trois jours, et a été très complète puisque nous avons eu autant de théorie que de pratique. Les responsables de cette formation avaient beaucoup d’expérience dans le domaine, donc les exemples donnés étaient toujours tirés de leur « vécu ». J’ai ensuite suivi une seconde formation sur une journée, toujours avec la CCI, davantage orientée sur la sélection d’un distributeur à l’international. Ces formations se déroulaient dans les locaux de la CCI, avec des personnes qui viennent de secteurs variés. Cela permettait d’échanger puisque nous avions des problématiques communes.

Partager :