4NRJ, la #TransfoNum sur de bons rails

Revoir l'épisode TV


L'entreprise

4NRJ est une PME basée à Villefrancoeur dans le Loir-et-Cher et spécialisée dans l’outillage pour la maintenance des voies ferrées, précisément pour les caténaires. L’évolution du secteur, et la volonté de l’entreprise d’être à la pointe de la technologie l’ont amenée à placer le numérique au centre de son activité.

  • C.A. 2015 : 2 millions d’euros,
  • Effectif : 8 collaborateurs,
  • Siège social : Villefrancoeur, Centre-Val de Loire,
  • Innovation numérique : imprimante 3D, logiciels de création.
Benoît Gasselin
Président-Directeur Général

« La formation, c’est une aide à l’évolution personnelle. Tout est à gagner. »

En quoi la transition numérique est-elle essentielle dans votre cœur de métier ?

Notre métier c’est la maintenance ferroviaire. C’est un métier très ancien, et il y a eu peu d’évolutions technologiques pendant un grand nombre d’années. Depuis 10 ou 15 ans, cela est en train de changer. Le numérique et la robotique vont prendre de l’ampleur dans les années à venir. Nous devons transformer notre entreprise puisque la mécanique sur laquelle nous travaillons est amenée à être assistée par de l’électronique, de l’informatique, voire même de l’intelligence artificielle.

 

Comment la formation s’intègre-t-elle dans cette transition numérique ?

Nous avons d’abord fait un audit sur la transition numérique pour faire le point sur notre niveau, et voir quel plan d’action nous devions mettre en place afin d’atteindre nos objectifs. Ce diagnostic a été fait par des consultants qui avaient mis cela en place avec notre OPCA. Cela nous a permis de mettre en place un plan de formation.

« La formation est vraiment orientée vers l’avenir. »

La formation est vraiment orientée vers l’avenir. Nous investissons dans des machines, et pour moi c’est indispensable d’investir aussi dans la performance des collaborateurs. La formation, c’est aussi une aide à l’évolution personnelle. Tout est à gagner.

Aïcha Gasselin
Directrice Administrative et Financière

« La formation est vitale. On ne peut pas être pleinement compétent sans formation. »

Quelle place la formation occupe t’elle au sein de 4NRJ ?

Je reçois souvent des propositions de formations de la part de notre OPCA. Je présente donc ces options aux collaborateurs, en fonction de leurs besoins et de ceux de l’entreprise.

Les collaborateurs sont motivés, et conscients que la formation est vitale pour leur carrière et pour l’entreprise.

Pour 2016/2017, nous avons un budget de 40.000 euros dédié à la formation, et ce budget a été en grande partie financé par notre OPCA, Opcalia.

La formation est  véritablement vitale. On ne peut pas être pleinement compétent sans formation. Nous ne pouvons pas rester sur nos acquis car même si nous avons des diplômes supérieurs, le monde dans lequel nous travaillons évolue sans cesse

Antony Le Guel
Responsable du Bureau d’Etudes

« Le bouleversement qui a eu lieu avec le numérique a permis de faire évoluer notre métier dans le bon sens du terme. »

Comment le numérique transforme-t-il votre métier ?

Mon poste consiste à concevoir les futurs produits de la marque 4NRJ. Il y a deux ans, de nombreux nouveaux outils sont apparus, notamment dans les domaines du 3D : impression et scanner. Dans notre partie technique, nous sommes obligés de posséder ce genre de matériel si nous voulons être existants sur le marché, si nous vouons répondre aux besoins de nos clients en étant à la pointe. Ces outils sont aussi importants dans les démarches de prospection.

 

Quelles formations avez-vous reçues et que vous ont-elles apporté ?

Nous avons reçu une formation à la transition numérique, basée sur les réseaux sociaux, sur lesquels nous n’étions pas présents. Or, il est important d’avoir une image Facebook et Twitter, surtout pour parler aux jeunes. Nous n’hésitons pas à nous déplacer sur des salons dédiés au numérique, comme le CES à Las Vegas par exemple. L’objectif est de visualiser les nouveaux horizons du technique dans le domaine ferroviaire. Nous assistons à deux ou trois salons par an, c’est intéressant puisque nous nous rendons compte qu’il y a de plus en plus d’acteurs sur le marché.

« La formation professionnelle apporte beaucoup d’évolution sur nos postes, en matière de technicité. »

Les formations CAO se sont déroulées sur 10 jours, pendant lesquels nous avons mis l’accent sur les nouvelles technologies. Les formations CAO nous permettent d’être beaucoup plus productifs, toujours dans l’objectif d’améliorer la qualité du service rendu à la clientèle.

La formation professionnelle apporte beaucoup d’évolution sur nos postes, en matière de technicité. Le bouleversement qui a eu lieu avec le numérique a permis de faire évoluer notre métier dans le bon sens du terme. Dès qu’il y a des nouveautés en termes d’outils, nous nous devons d’être à jour.

 

Partager :